Premier détournement, d’une longue série à venir…
M.E.S, tu ne passeras pas
Le Mécanisme Européen de stabilité menace notre souveraineté et fait craindre des plans d’austérité à la chaîne qui se traduiront par des coupes drastiques dans nos institutions (écoles, hôpitaux, sécurité sociale),etc. sauf la police bien sur… La Grèce, véritable laboratoire de l’Union Européenne a vu son SMIC diminuer de moitié après 8 plans d’austérité successifs. Le résultat c’est, 30% de la population en grande pauvreté, +54% de contamination par le VIH depuis 2010, +40% de suicide en deux ans. Lorsque les technocrates européens l’auront décidé, tous les pays de l’Union seront soumis aux restrictions budgétaires et la France, elle non plus, n’y coupera pas. Cet asservissement au pouvoir de la finance, c’est nos propres députés qui l’on ratifié le 21 février dernier. Espérons que demain le 28 février 2012, les sénateurs oseront défier les puissances qui organisent la mort des peuples… quant à nous préparons nous à affronter le M.E.S, le Balrog de Bruxelles !

¨PS: Je précise que je condamne les institutions européennes et non pas la belle ville de Bruxelles et ses charmants habitants.

contact@cercledesvolontaires.fr
http://cercledesvolontaires.wordpress.com

Cercle des Volontaires

Athènes en feuDepuis dimanche soir, la Grèce vit un soulèvement populaire sans précédent, en réaction à l’adoption par le parlement du troisième plan d’austérité imposé par la Troïka (BCE, FMI et l’Union européenne). On a pu voir en direct sur Star.gr les images très violentes de la révolte dans les rues d’Athènes. A l’heure qu’il est, on dénombre plus d’une cinquantaine de blessés, une quinzaine de bâtiments brulés, et presque cent commerces saccagés.

Le soir-même, en soutien au peuple grec, des citoyens français lancent un appel à un rassemblement spontané devant l’Ambassade de Grèce à Paris. Un appel largement relayé sur les pages Facebook des mouvements citoyens (Indignés, Anonymous, Réelle démocratie maintenant, etc.). Cet appel lancé « en direct » ne mobilisa certes qu’une dizaine de personnes, mais elles étaient fermement déterminées à revenir dès le lendemain.

Jean-Luc MélenchonPuis, dans la nuit du 12 au 13 février, le Parti de Gauche a prit l’initiative…

View original post 444 mots de plus

Cercle des Volontaires

Grèce et FrancePeuples de Paris, de France, et du monde francophone,

Nous vous appelons à rejoindre le rassemblement citoyen en soutien au peuple grec, qui aura lieu à proximité de l’ambassade de Grèce à Paris à 18h30 ou dans d’autres lieux du pouvoir.

La Grèce, berceau de la démocratie, se bat courageusement contre la dictature de la finance. Et nous aussi, comme les Grecs, nous voulons une démocratie réelle et refusons de sacrifier le peuple sur l’autel de l’argent.

Parce que nous avons trop subit l’Histoire, écrite par les vainqueurs, nous avons décidé de prendre notre destin en main et de reprendre la place que nous méritons.

Nous espérons un dénouement pacifique des événements, ainsi qu’une réforme des institutions politiques (Union Européenne ; FMI ) et financières impliquées dans la mise en péril de l’intérêt général au nom de l’intérêt particulier.

Nous avons depuis trop longtemps oublié que la démocratie exigeait la…

View original post 168 mots de plus

Cercle des Volontaires

Internet a tremblé dans la soirée du dimanche 12 Février 2012.

Athènes en feuLe parlement grec devait entériner ce soir-là le troisième plan d’austérité en 2 ans imposé par la Troïka (Commission européenne, Fond Monétaire International, Banque Centrale Européenne) au peuple grec. Une bagatelle ! 22% de diminution du SMIC… Selon certaines sources, près de 100 000 grecs se sont rassemblés dans les rues d’Athènes, notamment devant le parlement, pour protester. De manière prévisible, de très nombreux débordements ont eu lieu dans toute la ville. Plus de 10 bâtiments ont été brûlés.

Alors que les médias parlaient sobrement d’émeutes, des messages révolutionnaires envahissaient la toile francophone. On pouvait notamment retrouver celui-ci :

« FAITES PASSER LE MESSAGE

Le printemps européen débute ce soir !

Rendez-vous spontané de soutien à la révolte grecque devant l’ambassade de Grèce 17 rue Auguste Vacquerie. Métro Kleber à 22h

La Grèce, berceau de la démocratie, se bat…

View original post 435 mots de plus

Cher Monsieur le Député,

Je vous remercie d’avoir répondu à ma lettre ouverte.

Cependant, au regard des enjeux que j’évoquais, les arguments que vous avancez pour justifier les choix gouvernementaux sont au mieux contestables, au pire fallacieux. Au risque de paraître « scolaire », je me permets de vous répondre point par point.

« […] Je voudrais vous faire remarquer que l’on met trop souvent à toutes les sauces ce beau mot [de souveraineté] qui doit être synonyme, à mon sens, de liberté et de démocratie. »

Monsieur Brindeau, vous sous-entendez ici qu’« on » pourrait utiliser le mot « souveraineté » pour promouvoir autre chose que la démocratie et la liberté : la xénophobie peut-être ? A mon sens, vous ne devriez pas utiliser le « on ». Colporter une rumeur n’est pas digne d’un député.

Constitution

Constitution

De plus, vous vous érigez en juge capable de désigner ceux qui parlent mal et ceux parlent bien de souveraineté. Pour vous éviter cette charge, je rappelle à votre mémoire l’article 3 de la Constitution de la 5ème République : « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. »

« Je sais le Président de la République et la majorité présidentielle à laquelle j’appartiens, profondément attachés à la souveraineté de notre Nation. »

Cette incantation facile est insultante, car ma lettre argumentée démontre clairement l’inverse.

« Dans des domaines essentiels comme la politique internationale et européenne de la France, cette volonté de préserver notre souveraineté et notre modèle social s’est illustrée. »

Les français constatent le contraire. Une nouvelle fois, votre réponse brille par son absence d’argumentation.

« Vous citez l’exemple du traité de Lisbonne. Celui-ci est une continuité de la construction européenne, singulièrement depuis le Traité de Maastricht et il me semble que, sur ce point au moins, la plupart des partis de la gauche de gouvernement et ceux de la droite républicaine partagent une vision commune. »

Résultats du référendum de 2005

Résultats du référendum de 2005 sur la Constitution Européenne

Quelle importance accordez-vous à la volonté souveraine du peuple français exprimée lors du référendum de 2005 ? Je note avec effroi qu’à aucun moment votre réponse n’y fait allusion. Vous opposez clairement la souveraineté du peuple à la volonté d’une certaine élite politique gouvernante : UMP et PS, et leurs petits partis féodés (Nouveau Centre, etc.).

L’adoption du Traité de Maastricht en 1992 ne vous confère pas le droit de décider pour notre futur contre notre volonté, en particulier lorsqu’il est question de notre Constitution. Car il s’agit bien d’une Constitution Européenne, et non d’un simple Traité, comme vous tentez de nous le faire croire.

Vous faites aujourd’hui de l’abus de pouvoir. Parce que vous le saviez fondamentalement impopulaire, vous avez soigneusement omis d’informer le peuple français sur la nature réelle de votre projet.

« Je crois que le danger d’un tel débat est de confondre souveraineté et nostalgie de temps et de modèles révolus. »

Marianne muselée par l'Europe

Marianne muselée par l'Europe

Oui, nous sommes nostalgiques d’un certain modèle social français, car il faisait l’objet d’un consensus populaire, et non, ce modèle n’est pas « révolu ». Ce que vous avez défait, nous pouvons et nous allons le refaire, en mieux. Bien entendu, cela mérité débat, mais je crois qu’en démocratie, il ne faut pas en avoir peur.

« Le retour au Franc comme le préconise l’un des parlementaires que vous avez cités en référence est un miroir aux alouettes. En quoi le retour à une monnaie qui serait soumise à une plus grande spéculation encore que l’euro, et dont la stabilité dépendrait largement non pas des choix de la banque centrale nationale mais de la santé économique du marché commun et plus globalement des flux financiers internationaux, constituerait-il un retour de souveraineté ? C’est tout le contraire qui se produirait. »

L'euro et le dollar

L'euro allemand et le dollar américain

L’Euro que les européistes ont mis en place, et que vous vous obstinez à défendre alors qu’il s’effondre, le voilà, le miroir aux alouettes. A ce sujet, on a pu entendre M. Jacques Attali déclarer sur BFM TV : « Quand on a fait les euros, on savait qu’ils disparaitraient dans les 10 ans si on n’y associait pas un fédéralisme budgétaire : « euro-bonds », taxation européenne, et un contrôle des déficits. On le savait ! ». Connaissez-vous le concept du pompier-pyromane ? Les européistes ont créé une monnaie commune qu’ils savaient vouée à mourir si nous n’adoptions pas leur remède miracle : un gouvernement européen. Sur la forme, c’est un répugnant passage en force !

Sur le fond, vous avez tort :
– l’Euro ne nous protège pas. Sur 10 ans, les classes moyennes et pauvres ont clairement vu leur niveau de vie baisser, avec des prix à la hausse et des salaires qui stagnent.
– l’euro est trop cher pour nos exportations.

Par ailleurs, les pays européens les plus soumis à la spéculation font partie de la zone Euro (Grèce, etc.), et l’euro ne les a pas spécialement protégés… Les pays européens en dehors de la zone euro (Angleterre, Suisse, Danemark, etc.) ne se bousculent pas pour se mettre à l’abris derrière ce « rempart ».

Retrouver notre souveraineté, à mon sens, signifie maîtriser notre destinée. Le gouvernement, avec la caution de l’Assemblée Nationale, a fait des choix qui s’avèrent mauvais pour le plus grand nombre. Nous ne sommes pas inexorablement voués à être soumis à des « flux financiers internationaux ». La spéculation n’est pas un danger forcément mortel, elle doit être maîtrisée. Et pour ce faire, la monnaie ne doit plus être créée par les banques privées, mais par la Banque de France. La dette est le fruit de la libre entreprise des banquiers rendue possible par une habile loi promulguée en 1973.

Pièce de 1 franc

Pièce de 1 franc

En effet, sans qu’aucun débat public ne soit engagé au préalable, la loi dite de Giscard-Pompidou a privé la France de son droit régalien de battre monnaie, revenant sur la volonté du Général de Gaulle de nationaliser la Banque de France en 1945. Le gouvernement français a donc obligé la France à emprunter sur le marché privé, contre l’intérêt général. Après 40 ans de budget déficitaire majoritairement induit par des réductions d’impôts illégitimes (niches fiscales, etc.) et les intérêts cumulés, la France se retrouve aujourd’hui endettée d’une somme colossale : 1700 milliards d’euros, pour le plus grand bonheur des créanciers. C’est le plus grand casse du siècle. Aujourd’hui vous voulez enfoncer le clou en finalisant sa mise sous tutelle par Bruxelles, en entrainant notre pays dans cette spirale destructrice. C’est la mort de la démocratie.

« En réalité, ceux qui préconisent l’abandon de l’euro devraient aller jusqu’au bout de leur logique, dont ils savent qu’elle est tout bonnement inenvisageable : la sortie de la France de l’Union européenne. »

Inenvisageable pour qui ? Pour ceux qui en profitent ? M. Jacques Attali a lui-même avoué : « […] ceux qui, comme moi, ont eu le privilège de tenir la plume pour écrire les premières versions du traité de Maastricht, se sont bien engagés à faire en sorte qu’en sortir, ne soit pas possible. On a soigneusement oublié d’écrire l’article qui permet d’en sortir [rires de l’auditoire]. C’est peut-être pas très démocratique… ».

Votre argumentation se base donc sur un processus anti-démocratique.

« L’isolement n’est pas un gage de souveraineté bien au contraire, c’est dans le monde tel que nous le vivons, la certitude de la faiblesse et du déclin. »

Monsieur Brindeau, vous n’excellez pas uniquement dans la maîtrise de la langue de bois, vous maniez également à la perfection les vieilles ficelles de la peur. Pour reprendre les mots du Général De Gaulle de 1967 qui, déjà, nous mettait en garde contre les dévots de l’obédience atlantique, vous êtes un apôtre du déclin.

« Il en va de même de notre politique de défense : la réintégration dans le commandement de l’OTAN était inscrite dans le sens de l’Histoire. A aucun moment d’ailleurs, la volonté du Général de Gaulle n’a été de quitter l’organisation militaire. »

Assemblée Générale de l'OTAN

Assemblée Générale de l'OTAN

L’OTAN n’avait de sens dans l’Histoire que pour contre-balancer le géant soviétique. Je vous invite à lire cet extrait de l’allocution du Général de Gaulle du 10 août 1967 qui prouve que sa volonté était bien de sortir de l’OTAN :

« […] Pour que la France ait prise sur la paix, en ce qui la concerne elle-même et, autant que possible, en ce qui concerne les autres, il lui faut l’indépendance. Aussi se l’est-elle assurée. Dès lors que l’Amérique et l’Union Soviétique, colossales par leurs dimensions, leur population, leurs ressources, leurs forces nucléaires, sont partout et dans tous les domaines en rivalité permanente, chacune a naturellement constitué autour d’elle un bloc d’Etats qui lui sont directement liés, sur lesquels elle exerce son hégémonie et auxquels elle promet sa protection. En conséquence de quoi ces Etats conforment, bon gré mal gré, leur politique à celle de leur grand allié, lui soumettent leur défense, lui confient leur destinée.

Général De Gaulle

Général De Gaulle lors de son allocution télévisée

En se retirant de l’OTAN, la France, pour sa part, s’est dégagée d’une telle sujétion. Ainsi ne se trouverait-elle entraînée, éventuellement, dans aucune querelle qui ne serait pas la sienne et dans aucune action guerrière qu’elle n’aurait pas elle-même voulue. Ainsi est-elle en mesure de pratiquer, comme elle le juge bon, d’un bout à l’autre de l’Europe, l’entente et la coopération, seuls moyens d’aboutir à la sécurité de notre continent. Ainsi peut-elle, dans un monde que beaucoup d’abus anciens ou nouveaux tiennent en effervescence, soutenir, suivant sa vocation, le droit de chaque peuple à disposer de lui-même, droit qui est aujourd’hui le fondement nécessaire de toute confédération, la condition impérative de la concorde internationale, la base indispensable d’une réelle organisation de la paix. »

« Aujourd’hui, la voix de la France est entendue et respectée. C’est une chance, et le leadership exercé par Nicolas Sarkozy n’y est pas étranger. C’est une chance aussi. Au-delà des gesticulations, des surenchères de campagne et du populisme de comptoir, notre pays a besoin de se mobiliser, de se rassembler pour affronter des changements sans commune mesure avec ce que nous avons connu. »

Notre pays se réveille, se mobilise, et agit en faveur de l’émergence d’une société nouvelle, fondée sur les principes de la Démocratie. Nicolas Sarkozy n’est respecté ni en France, ni à l’étranger. Son affligeant : « casse toi, pauv’ con ! », son discours de Dakar, son arrogance envers les autres chefs d’état, la stigmatisation des Roms (et j’en passe…) ont réellement sali la fonction de président et l’image de la France dans le monde.

Paul Ricoeur donne une bonne description de ce à quoi nous voulons œuvrer : « Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêt et qui se fixe comme modalité, d’associer à parts égales, chaque citoyen dans l’expression de ses contradictions, l’analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vu d’arriver à un arbitrage ».

C’est ce que je souhaite et c’est le sens de mon engagement citoyen en politique.

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à cette analyse exhaustive de votre réponse.

Bien cordialement,

Jennifer Cingouin et Raphaël Berland, du Cercle des Volontaires.

Chers lecteurs,

Voici les emails des 577 députés siégeant à l’Assemblée  nationale. J’appelle chacun d’entre vous à mener une action citoyenne en interpellant le député de sa région et les autres. C’est par la multiplication de nos actions communes que nous nous ferons entendre. L’union fait la force !

Bien à vous.

01 – AIN
xbreton@assemblee-nationale.fr
eblanc@assemblee-nationale.fr
cdelaverpilliere@assemblee-nationale.fr
mvoisin@assemblee-nationale.fr
02 – AISNE
jpballigand@assemblee-nationale.fr
jdesallangre@assemblee-nationale.fr
rdosiere@assemblee-nationale.fr
pgruny@assemblee-nationale.fr
ivasseur@assemblee-nationale.fr
03 – ALLIER
gchambefort@assemblee-nationale.fr
gcharasse@assemblee-nationale.fr
blesterlin@assemblee-nationale.fr
jmallot@assemblee-nationale.fr
04 – ALPE DE HAUTE PROVENCE
jlbianco@assemblee-nationale.fr
dspagnou@assemblee-nationale.fr
05 – HAUTE ALPES
jgiraud@assemblee-nationale.fr
hmartinez@assemblee-nationale.fr
06 – ALPE MARITIME
bbrochand@assemblee-nationale.fr
eciotti@assemblee-nationale.fr
cestrosi@assemblee-nationale.fr
jcguibal@assemblee-nationale.fr
lluca@assemblee-nationale.fr
mmarland@assemblee-nationale.fr
rsalles@assemblee-nationale.fr
mtabarot@assemblee-nationale.fr
07 – ARDECHES
odussopt@assemblee-nationale.fr
jcflory@assemblee-nationale.fr
pterrasse@assemblee-nationale.fr
08 – ARDENNES
dspagnou@assemblee-nationale.fr
pvuilque@assemblee-nationale.fr
jlwarsmann@assemblee-nationale.fr
09 – ARIEGE
fmassat@assemblee-nationale.fr
hnayrou@assemblee-nationale.fr
10 – AUBE
ndhuicq@assemblee-nationale.fr
jcmathis@assemblee-nationale.fr
gmenuel@assemblee-nationale.fr
11 – AUDE
jbascou@assemblee-nationale.fr
jpdupre@assemblee-nationale.fr
jcperez@assemblee-nationale.fr
12 – AVEYRON
ycensi@assemblee-nationale.fr
amarc@assemblee-nationale.fr
mlmarcel@assemblee-nationale.fr
13 – BOUCHE DU RHONE
sandrieux@assemblee-nationale.fr
rblum@assemblee-nationale.fr
vboyer@assemblee-nationale.fr
bdeflesselles@assemblee-nationale.fr
ediard@assemblee-nationale.fr
hjibrayel@assemblee-nationale.fr
mjoissains-masini@assemblee-nationale.fr
ckert@assemblee-nationale.fr
rmallie@assemblee-nationale.fr
rmuselier@assemblee-nationale.fr
breynes@assemblee-nationale.fr
gteissier@assemblee-nationale.fr
dtian@assemblee-nationale.fr
mvauzelle@assemblee-nationale.fr
mvaxes@assemblee-nationale.fr
14 – CALVADOS
nameline@assemblee-nationale.fr
jycousin@assemblee-nationale.fr
ldumont@assemblee-nationale.fr
pduron@assemblee-nationale.fr
jmlefranc@assemblee-nationale.fr
cleteurtre@assemblee-nationale.fr
15 – CANTAL
vdescoeur@assemblee-nationale.fr
amarleix@assemblee-nationale.fr
16 – CHARENTE
jlambert@assemblee-nationale.fr
mpinville@assemblee-nationale.fr
mlreynaud@assemblee-nationale.fr
jcviollet@assemblee-nationale.fr
17 – CHARENTE MARITIME
mbono@assemblee-nationale.fr
dbussereau@assemblee-nationale.fr
jlleonard@assemblee-nationale.fr
dquentin@assemblee-nationale.fr
cquere@assemblee-nationale.fr
18 – CHER
cquere@assemblee-nationale.fr
yfromion@assemblee-nationale.fr
jcsandrier@assemblee-nationale.fr
19 – CORREZE
jpdupont@assemblee-nationale.fr
fhollande@assemblee-nationale.fr
pnauche@assemblee-nationale.fr
2A – CORSE DU SUD
srenucci@assemblee-nationale.fr
cderoccaserra@assemblee-nationale.fr
2B – HAUTE CORSE
sgandolfi-scheit@assemblee-nationale.fr
pgiacobbi@assemblee-nationale.fr
21 – COTE D’OR
adarciaux@assemblee-nationale.fr
bdepierre@assemblee-nationale.fr
asuguenot@assemblee-nationale.fr
22 – COTE D’ARMOR
dbousquet@assemblee-nationale.fr
jgaubert@assemblee-nationale.fr
mlefur@assemblee-nationale.fr
mroget@assemblee-nationale.fr
23 – CREUSE
mvergnier@assemblee-nationale.fr
24 – DORDOGNE
pdeguilhem@assemblee-nationale.fr
dgarrigue@assemblee-nationale.fr
clanglade@assemblee-nationale.fr
gpeiro@assemblee-nationale.fr
25 – DOUBS
jmbinetruy@assemblee-nationale.fr
mbonnot@assemblee-nationale.fr
fbranget@assemblee-nationale.fr
jgrosperrin@assemblee-nationale.fr
pmoscovici@assemblee-nationale.fr
26 – DROME
plabaune@assemblee-nationale.fr
hmariton@assemblee-nationale.fr
freynier@assemblee-nationale.fr
mthoraval@assemblee-nationale.fr
27 – EURE
fgilard@assemblee-nationale.fr
glefrand@assemblee-nationale.fr
floncle@assemblee-nationale.fr
hmorin@assemblee-nationale.fr
jpnicolas@assemblee-nationale.fr
28 – EURE ET LOIRE
jpgorges@assemblee-nationale.fr
ghamel@assemblee-nationale.fr
ldelaraudiere@assemblee-nationale.fr
pvigier@assemblee-nationale.fr
29 – FINISTERE
padam@assemblee-nationale.fr
mlamour@assemblee-nationale.fr
mlebranchu@assemblee-nationale.fr
glebris@assemblee-nationale.fr
jleguen@assemblee-nationale.fr
aleloch@assemblee-nationale.fr
cmenard@assemblee-nationale.fr
jjurvoas@assemblee-nationale.fr
30 – GARD
wdumas@assemblee-nationale.fr
ylachaud@assemblee-nationale.fr
emourrut@assemblee-nationale.fr
jmroubaud@assemblee-nationale.fr
mroustan@assemblee-nationale.fr
31 – HAUTE GARONNE
gbapt@assemblee-nationale.fr
pcohen@assemblee-nationale.fr
miborra@assemblee-nationale.fr
jlidiart@assemblee-nationale.fr
fimbert@assemblee-nationale.fr
plemasle@assemblee-nationale.fr
clemorton@assemblee-nationale.fr
mmartinel@assemblee-nationale.fr
32 – GERS
gbiemouret@assemblee-nationale.fr
pmartin@assemblee-nationale.fr
33 – GIRONDE
cbourrague@assemblee-nationale.fr
mdelaunay@assemblee-nationale.fr
fdeluga@assemblee-nationale.fr
mfaure@assemblee-nationale.fr
jpgarraud@assemblee-nationale.fr
pgot@assemblee-nationale.fr
clacuey@assemblee-nationale.fr
nmamere@assemblee-nationale.fr
pplisson@assemblee-nationale.fr
arousset@assemblee-nationale.fr
msainte-marie@assemblee-nationale.fr
34 – HERAULT
jdomergue@assemblee-nationale.fr
gdettore@assemblee-nationale.fr
jpgrand@assemblee-nationale.fr
rlecou@assemblee-nationale.fr
kmesquida@assemblee-nationale.fr
avezinhet@assemblee-nationale.fr
35 – ILE ET VILAINE
tbenoit@assemblee-nationale.fr
jmboucheron@assemblee-nationale.fr
rcouanau@assemblee-nationale.fr
jrmarsac@assemblee-nationale.fr
pmehaignerie@assemblee-nationale.fr
ptourtelier@assemblee-nationale.fr
36 – INDRE
jpchanteguet@assemblee-nationale.fr
nforissier@assemblee-nationale.fr
msapin@assemblee-nationale.fr
37 – INDRE ET LOIRE
pbriand@assemblee-nationale.fr
jpgille@assemblee-nationale.fr
rlancelin@assemblee-nationale.fr
hnovelli@assemblee-nationale.fr
mtouraine@assemblee-nationale.fr
38 – ISERE
mnbattistel@assemblee-nationale.fr
fbrottes@assemblee-nationale.fr
gcolombier@assemblee-nationale.fr
mdestot@assemblee-nationale.fr
gfioraso@assemblee-nationale.fr
missindou@assemblee-nationale.fr
amoyne-bressand@assemblee-nationale.fr
jremiller@assemblee-nationale.fr
39 – JURA
mcdalloz@assemblee-nationale.fr
jpelissard@assemblee-nationale.fr
jmsermier@assemblee-nationale.fr
40 – LANDES
jpdufau@assemblee-nationale.fr
hemmanuelli@assemblee-nationale.fr
avidalies@assemblee-nationale.fr
41 – LOIRE ET CHER
pbrindeau@assemblee-nationale.fr
pmartin-lalande@assemblee-nationale.fr
nperruchot@assemblee-nationale.fr
42 – LOIRE
dcinieri@assemblee-nationale.fr
pclement@assemblee-nationale.fr
jlgagnaire@assemblee-nationale.fr
rjuanico@assemblee-nationale.fr
ynicolin@assemblee-nationale.fr
frochebloine@assemblee-nationale.fr
psalen@assemblee-nationale.fr
43 – HAUTE LOIRE
jpmarcon@assemblee-nationale.fr
jproriol@assemblee-nationale.fr
44 – LOIRE ATLANTIQUE
jmayrault@assemblee-nationale.fr
pboennec@assemblee-nationale.fr
mobouille@assemblee-nationale.fr
mfclergeau@assemblee-nationale.fr
mhunault@assemblee-nationale.fr
spoignant@assemblee-nationale.fr
cpriou@assemblee-nationale.fr
draimbourg@assemblee-nationale.fr
fderugy@assemblee-nationale.fr
45 – LOIRET
jlbernard@assemblee-nationale.fr
ocarre@assemblee-nationale.fr
jpdoor@assemblee-nationale.fr
mdubois@assemblee-nationale.fr
sgrouard@assemblee-nationale.fr
46 – LOT
jlaunay@assemblee-nationale.fr
47 – LOT ET GARONNE
mdiefenbacher@assemblee-nationale.fr
jdionisdusejour@assemblee-nationale.fr
48 – LOZERE
pmorelalhuissier@assemblee-nationale.fr
fsaint-leger@assemblee-nationale.fr
49 – MAINE ET LOIRE
jbosse@assemblee-nationale.fr
gbourdouleix@assemblee-nationale.fr
hdecharette@assemblee-nationale.fr
mgoua@assemblee-nationale.fr
pjeanneteau@assemblee-nationale.fr
mpiron@assemblee-nationale.fr
jctaugourdeau@assemblee-nationale.fr
50 – MANCHE
bcazeneuve@assemblee-nationale.fr
acousin@assemblee-nationale.fr
cgatignol@assemblee-nationale.fr
pgosselin@assemblee-nationale.fr
ghuet@assemblee-nationale.fr
51 – MARNE
bbourgbroc@assemblee-nationale.fr
cdecourson@assemblee-nationale.fr
pamartin@assemblee-nationale.fr
arobinet@assemblee-nationale.fr
jcthomas@assemblee-nationale.fr
cvautrin@assemblee-nationale.fr
52 – HAUTE MARNE
fcornut-gentille@assemblee-nationale.fr
sdelong@assemblee-nationale.fr
53 – MAYENNE
mbernier@assemblee-nationale.fr
yfavennec@assemblee-nationale.fr
ggarot@assemblee-nationale.fr
54 – MEURTHE ET MOSELLE
ceckert@assemblee-nationale.fr
hferon@assemblee-nationale.fr
lhenart@assemblee-nationale.fr
jlamblin@assemblee-nationale.fr
jyledeaut@assemblee-nationale.fr
vrosso-debord@assemblee-nationale.fr
55 – MEUSE
jldumont@assemblee-nationale.fr
Vbpancher@assemblee-nationale.fr
56 – MORBIHAN
lbouvard@assemblee-nationale.fr
fgoulard@assemblee-nationale.fr
mgrall@assemblee-nationale.fr
jlenay@assemblee-nationale.fr
glorgeoux@assemblee-nationale.fr
grouillard@assemblee-nationale.fr
57 – MOSELLE
afilippetti@assemblee-nationale.fr
agrommerch@assemblee-nationale.fr
djacquat@assemblee-nationale.fr
plang@assemblee-nationale.fr
clett@assemblee-nationale.fr
mliebgott@assemblee-nationale.fr
amarty@assemblee-nationale.fr
awojciechowski@assemblee-nationale.fr
58 – NIEVRE
mcarrillon-couvreur@assemblee-nationale.fr
cpaul@assemblee-nationale.fr
59 – NORD
dbaert@assemblee-nationale.fr
cbataille@assemblee-nationale.fr
abocquet@assemblee-nationale.fr
jlborloo@assemblee-nationale.fr
acacheux@assemblee-nationale.fr
jjcandelier@assemblee-nationale.fr
mpdaubresse@assemblee-nationale.fr
jpdecool@assemblee-nationale.fr
bderosier@assemblee-nationale.fr
mdolez@assemblee-nationale.fr
ydurand@assemblee-nationale.fr
bgerard@assemblee-nationale.fr
fhostalier@assemblee-nationale.frchutin@assemblee-nationale.fr

shuyghe@assemblee-nationale.fr
tlazaro@assemblee-nationale.fr
mcmarchand@assemblee-nationale.fr
cmarin@assemblee-nationale.fr
jlperat@assemblee-nationale.fr
broman@assemblee-nationale.fr
cvanneste@assemblee-nationale.fr
fvercamer@assemblee-nationale.fr
fxvillain@assemblee-nationale.fr

60 – OISE
odassault@assemblee-nationale.fr
ldegauchy@assemblee-nationale.fr
mfrancaix@assemblee-nationale.fr
fmgonnot@assemblee-nationale.fr
jfmancel@assemblee-nationale.fr
ewoerth@assemblee-nationale.fr
61 – ORNE
sbassot@assemblee-nationale.fr
ydeniaud@assemblee-nationale.fr
62 – PAS DE CALAIS
gcocquempot@assemblee-nationale.fr
fcuvillier@assemblee-nationale.fr
gdelcourt@assemblee-nationale.fr
afacon@assemblee-nationale.fr
dfasquelle@assemblee-nationale.fr
aflajolet@assemblee-nationale.fr
sjanquin@assemblee-nationale.fr
jpkucheida@assemblee-nationale.fr
jlang@assemblee-nationale.fr
mlefait@assemblee-nationale.fr
jmaquet@assemblee-nationale.fr
63 – PUY DE DOME
jpbacquet@assemblee-nationale.fr
achassaigne@assemblee-nationale.fr
lgiscarddestaing@assemblee-nationale.fr
jmichel@assemblee-nationale.fr
osaugues@assemblee-nationale.fr
64 – PYRENEES ATLANTIQUES
malliotmarie@assemblee-nationale.fr
fbayrou@assemblee-nationale.fr
jgrenet@assemblee-nationale.fr
dhabib@assemblee-nationale.fr
jlassalle@assemblee-nationale.fr
mlignieres-cassou@assemblee-nationale.fr
65 – HAUTE PYRENENES
pforgues@assemblee-nationale.fr
jglavany@assemblee-nationale.fr
crobin-rodrigo@assemblee-nationale.fr
66 – PYRENEES ORIENTALES
jirles@assemblee-nationale.fr
dmach@assemblee-nationale.fr
fsire@assemblee-nationale.fr
67 – BAS RHIN
eblessig@assemblee-nationale.fr
ybur@assemblee-nationale.fr
aferry@assemblee-nationale.fr
aherth@assemblee-nationale.fr
jmaurer@assemblee-nationale.fr
freiss@assemblee-nationale.fr
aschneider@assemblee-nationale.fr
68 – HAUT RHIN
jlchrist@assemblee-nationale.fr
agrosskost@assemblee-nationale.fr
fhillmeyer@assemblee-nationale.fr
jlreitzer@assemblee-nationale.fr
msordi@assemblee-nationale.fr
estraumann@assemblee-nationale.fr
jueberschlag@assemblee-nationale.fr
69 – RHONE
pcochet@assemblee-nationale.fr
pcrozon@assemblee-nationale.fr
rdurand@assemblee-nationale.fr
agerin@assemblee-nationale.fr
cguilloteau@assemblee-nationale.fr
mhavard@assemblee-nationale.fr
pmeunier@assemblee-nationale.fr
pamuet@assemblee-nationale.fr
dperben@assemblee-nationale.fr
bperrut@assemblee-nationale.fr
jjqueyranne@assemblee-nationale.fr
mterrot@assemblee-nationale.fr
jltouraine@assemblee-nationale.fr
pverchere@assemblee-nationale.fr
70 – HAUTE SAONE
ajoyandet@assemblee-nationale.fr
mraison@assemblee-nationale.fr
jmvillaume@assemblee-nationale.fr
71 – SAONE ET LOIRE
jpanciaux@assemblee-nationale.fr
dmathus@assemblee-nationale.fr
amontebourg@assemblee-nationale.fr
jmnesme@assemblee-nationale.fr
csirugue@assemblee-nationale.fr
gvoisin@assemblee-nationale.fr
72 – SARTHE
mkaramanli@assemblee-nationale.fr
flabrette-menager@assemblee-nationale.fr
dlemener@assemblee-nationale.fr
bpavy@assemblee-nationale.fr
73 – SAVOIE
mbouvard@assemblee-nationale.fr
ddord@assemblee-nationale.fr
hgaymard@assemblee-nationale.fr
74 – HAUTE SAVOIE
baccoyer@assemblee-nationale.fr
cbirraux@assemblee-nationale.fr
mfrancina@assemblee-nationale.fr
msaddier@assemblee-nationale.fr
ltardy@assemblee-nationale.fr
75 – PARIS
eantier@assemblee-nationale.fr
maurillac@assemblee-nationale.fr
mbillard@assemblee-nationale.fr
sblisko@assemblee-nationale.fr
pbloche@assemblee-nationale.fr
jccambadelis@assemblee-nationale.fr
ccaresche@assemblee-nationale.fr
bdebre@assemblee-nationale.fr
tdreyfus@assemblee-nationale.fr
cgoasguen@assemblee-nationale.fr
pgoujon@assemblee-nationale.fr
dhoffman-rispal@assemblee-nationale.fr
jflamour@assemblee-nationale.fr
jmleguen@assemblee-nationale.fr
alepetit@assemblee-nationale.fr
smazetier@assemblee-nationale.fr
fdepanafieu@assemblee-nationale.fr
gpau-langevin@assemblee-nationale.fr
jtiberi@assemblee-nationale.fr
dvaillant@assemblee-nationale.fr
76 – SEINE MARITIME
jybesselat@assemblee-nationale.fr
cbouillon@assemblee-nationale.fr
lfabius@assemblee-nationale.fr
dfidelin@assemblee-nationale.fr
vfourneyron@assemblee-nationale.fr
fguegot@assemblee-nationale.fr
shurel@assemblee-nationale.fr
jplecoq@assemblee-nationale.fr
mlejeune@assemblee-nationale.fr
atrassy-paillogues@assemblee-nationale.fr
77 – SEINE ET MARNE
yalbarello@assemblee-nationale.fr
cbrunel@assemblee-nationale.fr
jfcope@assemblee-nationale.fr
ggeoffroy@assemblee-nationale.fr
cjacob@assemblee-nationale.fr
yjego@assemblee-nationale.fr
djulia@assemblee-nationale.fr
jcmignon@assemblee-nationale.fr
friester@assemblee-nationale.fr
78 – YVELINES
christian.blanc@assemblee-nationale.fr
cdumoulin@assemblee-nationale.fr
jmfourgous@assemblee-nationale.fr
plequiller@assemblee-nationale.fr
pmorange@assemblee-nationale.fr
jmyard@assemblee-nationale.fr
epinte@assemblee-nationale.frapoursinoff@assemblee-nationale.fr
arichard@assemblee-nationale.fr
yvandewalle@assemblee-nationale.fr
79 – DEUX SEVRES
dbatho@assemblee-nationale.fr
ggaillard@assemblee-nationale.fr
jgrellier@assemblee-nationale.fr
jmmorisset@assemblee-nationale.fr
80 – SOMME
jbignon@assemblee-nationale.fr
sdemilly@assemblee-nationale.fr
agest@assemblee-nationale.fr
ojarde@assemblee-nationale.fr
gmathon@assemblee-nationale.fr
81 – TARN
bcarayon@assemblee-nationale.fr
tcarcenac@assemblee-nationale.fr
pfolliot@assemblee-nationale.fr
jvalax@assemblee-nationale.fr
82 – TARN ET GARONNE
bbareges@assemblee-nationale.fr
spinel@assemblee-nationale.fr
83 – VAR
jmcouve@assemblee-nationale.fr
gginesta@assemblee-nationale.fr
jpgiran@assemblee-nationale.fr
glevy@assemblee-nationale.fr
jsvialatte@assemblee-nationale.fr
pvitel@assemblee-nationale.fr
84 – VAUCLUSE
jcbouchet@assemblee-nationale.fr
pdurieu@assemblee-nationale.fr
jmferrand@assemblee-nationale.fr
mjroig@assemblee-nationale.fr
85 – VENDEE
vbesse@assemblee-nationale.fr
dcaillaud@assemblee-nationale.fr
lguedon@assemblee-nationale.fr
jlpreel@assemblee-nationale.fr
dsouchet@assemblee-nationale.fr
86 – VIENNE
pabelin@assemblee-nationale.fr
aclaeys@assemblee-nationale.fr
jmclement@assemblee-nationale.fr
ccoutelle@assemblee-nationale.fr
87 – HAUTE VIENNE
dboisserie@assemblee-nationale.fr
mboulestin@assemblee-nationale.fr
mfperol-dumont@assemblee-nationale.fr
arodet@assemblee-nationale.fr
88 – VOSGES
gcherpion@assemblee-nationale.fr
jjgaultier@assemblee-nationale.fr
mheinrich@assemblee-nationale.fr
fvannson@assemblee-nationale.fr
89 – YONNE
mlfort@assemblee-nationale.fr
jmrolland@assemblee-nationale.fr
jpsoisson@assemblee-nationale.fr
90 – TERRITOIRE DE BELFORT
dmeslot@assemblee-nationale.fr
mzumkeller@assemblee-nationale.fr
91 – ESSONNE
fbriand@assemblee-nationale.fr
gcolot@assemblee-nationale.fr
jdray@assemblee-nationale.fr
ndupont-aignan@assemblee-nationale.fr
flamy@assemblee-nationale.fr
plasbordes@assemblee-nationale.fr
fmarlin@assemblee-nationale.fr
gtron@assemblee-nationale.fr
mvalls@assemblee-nationale.fr
92 – HAUTS DE SEINE
crobin-rodrigo@assemblee-nationale.fr
mhamiable@assemblee-nationale.fr
pcbaguet@assemblee-nationale.fr
pbalkany@assemblee-nationale.fr
eberdoati@assemblee-nationale.fr
jceccaldi-raynaud@assemblee-nationale.fr
pdevedjian@assemblee-nationale.fr
jfraysse@assemblee-nationale.frjjguillet@assemblee-nationale.fr
jkossowski@assemblee-nationale.fr
rmuzeau@assemblee-nationale.fr
asantini@assemblee-nationale.fr
jpschosteck@assemblee-nationale.fr
93 – SEINE SAINT DENIS
fasensi@assemblee-nationale.fr
cbartolone@assemblee-nationale.fr
pbraouezec@assemblee-nationale.fr
jpbrard@assemblee-nationale.fr
mgbuffet@assemblee-nationale.fr
pcalmejane@assemblee-nationale.fr
ggaudron@assemblee-nationale.fr
dgoldberg@assemblee-nationale.fr
eguigou@assemblee-nationale.fr
jclagarde@assemblee-nationale.fr
bleroux@assemblee-nationale.fr
mpajon@assemblee-nationale.fr
eraoult@assemblee-nationale.fr
94 – VAL DE MARNE
pbeaudouin@assemblee-nationale.fr
jabenisti@assemblee-nationale.fr
gcarrez@assemblee-nationale.fr
lcathala@assemblee-nationale.fr
rdellagnola@assemblee-nationale.fr
odosne@assemblee-nationale.fr
dgonzales@assemblee-nationale.fr
pgosnat@assemblee-nationale.fr
mherbillon@assemblee-nationale.fr
jylebouillonnec@assemblee-nationale.fr
hplagnol@assemblee-nationale.fr
rrouquet@assemblee-nationale.fr
95 – VAL D OISE
jbardet@assemblee-nationale.fr
cbodin@assemblee-nationale.fr
jchartier@assemblee-nationale.fr
phouillon@assemblee-nationale.fr
gmothron@assemblee-nationale.fr
ypaternotte@assemblee-nationale.fr
aponiatowski@assemblee-nationale.fr
fpupponi@assemblee-nationale.fr
fscellier@assemblee-nationale.fr
971 – GUADELOUPE
ejalton@assemblee-nationale.fr
glouis-carabin@assemblee-nationale.fr
vlurel@assemblee-nationale.fr
jmarc@assemblee-nationale.fr
972 – MARTINIQUE
aalmont@assemblee-nationale.fr
sletchimy@assemblee-nationale.fr
ljmanscour@assemblee-nationale.fr
amarie-jeanne@assemblee-nationale.fr
973 – GUYANNE
cberthelot@assemblee-nationale.fr
ctaubira@assemblee-nationale.fr
974 – REUNION
hbello@assemblee-nationale.fr
jcfruteau@assemblee-nationale.fr
plebreton@assemblee-nationale.fr
rpvictoria@assemblee-nationale.fr
975 – SAINT PIERRE ET MIQUELON
agirardin@assemblee-nationale.fr
976 – MAYOTTE
aaly@assemblee-nationale.fr
986 – WALLIS ET FUTUNA
alikuvalu@assemblee-nationale.fr
987 – POLYNESIE FRANCAISE
bsandras@assemblee-nationale.fr
988 – NOUVELLE CALEDONIE
gyanno@assemblee-nationale.fr

Mesdames, Messieurs les députés,

Je vous écris aujourd’hui afin de vous interpeller sur la situation de la France et des français. J’ai 25 ans, je suis citoyenne française et j’ai grandi avec les valeurs de la République. C’est pourquoi, je garde foi en elle, et en ses institutions.

Assemblée Nationale

Assemblée Nationale

Je vous écris à vous, Mesdames et Messieurs les Députés, car je garde l’espoir que vous demeurez, siégeant à l’Assemblée Nationale, parmi les principaux garants de nos institutions. Vous arrivez au terme de votre mandat de députation. Vous êtes sur le point de faire le bilan de votre action, de vos cinq années passées à l’Assemblée Nationale. Au-delà de vos différentes familles politiques, vous partagez tous, je veux le croire, les mêmes valeurs républicaines, la même volonté de servir le peuple français. Votre qualité d’élu du peuple au suffrage direct prouve que vous adhérez aux règles démocratiques qui régissent notre nation. Plus encore, votre qualité de Député à l’Assemblée Nationale vous confère le devoir d’exercer un véritable contre-pouvoir à l’exécutif, dans un souci de pondération républicaine.

Malheureusement, je constate que sur certains sujets essentiels (l’intégration européenne ou les affaires étrangères par exemples) votre vote ne reflète pas la volonté dans sa diversité mais une idéologie de caste.

De la Constitution européenne

Il ne s’agit pas d’un sujet mineur. Nous avons hérité d’une Constitution française, texte fondateur de notre Nation, objet premier du pacte républicain. Nous avons dit non à l’adoption d’une Constitution Européenne grâce au référendum de 2005.

Pour la majorité des concitoyens et moi-même, vos votes successifs qui ont permis la ratification du traité de Lisbonne en 2008 peuvent être qualifiés de « haute trahison ». Je souligne que la loi réformant le crime pour Haute trahison, votée en 2007, est tombée à point nommé…

Vous avez sciemment désavoué la volonté populaire, celle la même dont vous tirez pourtant votre légitimité. Pire encore, vous avez consenti à servir des intérêts particuliers, rendant les riches tout puissants au détriment de l’intérêt général. Et vous poursuivez dans ce vice, en organisant minutieusement le démantèlement de notre propre pays ! En êtes-vous seulement conscient ? J’en doute, l’hémicycle remplissant pour certains d’entre vous la fonction de dortoir !

Je ne vous juge pas. « Errare humanum est, perseverare diabolicum ». Or vous faites preuve de persévérance dans votre grand projet européen. L’aplomb avec lequel vous imposez aux français vos plans d’austérité pour sauver ce projet me fait douter de vos compétences, voir de votre honnêteté.

Des policiers avec un SDF

Des policiers avec un SDF

Il s’agit de lois que vous défendez becs et ongles contre notre volonté. Ces lois engendrent directement des contraintes économiques très concrètes pour les français. Par vos décisions tyranniques, vous condamnez des milliers de personnes à la misère. Vous brisez des vies. Vous assassinez froidement. Vous n’êtes pas l’huissier qui procède à l’expulsion, le policier qui arrête, le pompier qui répond à la misère de notre société. Vous, vous êtes tranquillement assis sur les bancs de l’Assemblée Nationale, coupés de notre réalité.

Cette insensibilité doit-elle être imputée au montant de vos rémunérations mensuelles s’élevant à plus de 20 000 euros, hors mandat local (maire, conseiller général ou régional) ? Dois-je vous rappeler que le smic mensuel est aujourd’hui à 1096 euros net ?

Force est de constater que la corruption de vos esprits n’a pas de limites !

Du retour dans le commandement intégré de l’OTAN

Comme si l’avilissement de La France par les technocrates européens ne suffisait pas, vous avez pris la décision en 2009 d’un retour de celle-ci dans le commandement intégré de l’OTAN à 330 voix pour et 238 voix contre. Vous avez ainsi obligé l’Armée française à intervenir dans des conflits injustifiés qui desservent l’intérêt de la France. Vous avez justifié cette réintégration par la nécessité pour la France de retrouver sa place sur l’échiquier politique du monde, alors même que cette décision hypothèque clairement l’indépendance de notre politique étrangère.

Général De Gaulle

Général De Gaulle

Pourtant, la position de la France était claire, grâce à la décision du Général de Gaulle en 1966. En sortant du commandement intégré de l’OTAN, il avait clairement signifié à nos alliés et au monde l’importance de notre indépendance militaire et diplomatique. C’était un gage pour peser dans les relations internationales. Je rappelle que cette position a permis à Jacques Chirac de s’opposer à la guerre en Iraq. Il est choquant qu’aucun débat public n’ait précédé votre décision à l’Assemblée Nationale. Je suis convaincue que votre vote ne reflète pas du tout la volonté du peuple français sur ce sujet majeur. Et pourtant, c’est aux français que vous demandez de se « serrer la ceinture » pour continuer votre projet européen illusoire, tout en continuant à financer vos exactions militaires. Vous ruinez la France et détériorez son rayonnement autour du monde, alors qu’elle fut durant plus de 40 ans et grâce au Général de Gaulle, un phare pour le droit des peuples à disposer d’eux mêmes.

Quelle volte-face ! De principal opposant à la guerre en Iraq il y a 9 ans, notre pays est devenu le premier promoteur de la guerre en Libye. Les maigres butins de guerre convoités par certaines de nos entreprises ne sont rien face aux vies détruites. Dorénavant notre pays alimente clairement le « Choc des Civilisations ».

Sachez que le peuple n’est pas dupe. Les médias français ont certes dit la vérité sur les mensonges proférés à l’ONU pour justifier la guerre en Iraq, mais ils n’ont pas fait leur travail concernant les soi-disant bombardements sur Tripoli et autres affirmations de la FIDH qui ont justifié la guerre en Libye (sur ce sujet précis, merci à Julien Teil pour son documentaire citoyen).

Où est votre enquête parlementaire sur les faits qui ont justifié l’entrée en guerre de notre pays ? Vous êtes-vous basé sur de simples allégations ? Avez-vous avalé des couleuvres ?

Alors même que le temps serait venu de prendre vos responsabilités, de tirer les conclusions de vos erreurs, vous abandonnez vos prérogatives et laissez dériver notre pays vers l’abîme.

Assemblée Générale de l'OTAN

Assemblée Générale de l'OTAN

Vous devriez pourtant faire le choix d’une sortie de l’Union européenne, accompagné d’une sortie de l’OTAN, ce qui permettrait à la France de retrouver son indépendance, sa souveraineté, sa force. Vous nous avez imposé un carcan idéologique, économique dont nous ne voulons pas et dont nous souffrons.

Qu’avons-nous aujourd’hui comme recours ? Les élections présidentielles, doublées des législatives, c’est à dire l’éternel bipartisme et ses faux débats clivant ? Quelle hypocrisie, quand on sait que quelque soit le Président élu, le programme économique finalement appliqué sera décidé à Bruxelles.

L’enjeu est donc la reprise de notre souveraineté par tous les moyens que nous ayons en notre pouvoir.

Post-Scriptum : afin de prouver que cette lettre ouverte est non partisane, je tiens à remercier dans une liste non-exhaustive les interventions de Martine Billard, député du groupe GDR, Roland Muzeau, député et président du groupe GDR, Marc Dolez, député du groupe GDR, André Gerin, député du groupe GDR, Jacques Dessalangre, député du groupe GDR, Jean-Pierre Kucheida, député du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, André Chassaigne, député du groupe GDR, Christian Paul, député du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Nicolas Dupont-Aignan député n’appartenant à aucune liste, Daniel Paul, député du groupe GDR, Jean-Paul Lecoq, député du groupe GDR, Jean-Paul Bacquet, député du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Michel Sordi, député du groupe UMP. Lors du débat sur le Traité de Lisbonne, elles furent la preuve qu’il existe encore des voix dissidentes à l’Assemblée Nationale. Malheureusement ces voix sont bien trop rares ; elles n’en sont que plus précieuses.

Jennifer Cingouin (et Raphaël Berland)